Diagnostic de São Goncalo | SFB - Solidarité France Brésil

Nouveau projet SFB: Ocupaz

Diagnostic de São Goncalo

Imagem1

Solidariedade França-Brasil, en partenariat avec l’Institut Stimulus, a effectué un diagnostic de la situation de l’Education Infantil Communautaire à São Gonçalo (ville de banlieue périphérique de Rio de Janeiro).

A l’initiative de l’Institut Stimulus, le diagnostic a été réalispe dans le but de connaître en profondeur la structure et la qualité de l’Enseignement Infantil donnée par les Centres d’Education Infantile Communautaires (CEICS). L’idée étant d’avoir une base sur laquelle se fonderont les programmes de formation à offrir aux éducateurs de ces institutions.

Carte: Quartiers de São Gonçalo. Source: Site doe la ville de São Gonçalo. <http://www.saogoncalo.rj.gov.br/mapas.php>, acesso em 26/12/2015.

Réalisé dans la ville de São Gonçalo, qui compte près de 30 Ceics, le diagostic a été lancé avec pour objectif d’en savoir plus sur le fonctionnement des institutions communautaires qui travaillent pour la Petite Enfance, afin de réaliser une proposition concrète pour les éducateurs:

  • Mettre en place le cadre juridique de l’Education Infantile, en particulier avec l’école maternelle obligatoire.
  • Identifier les actions entreprises par la municipalité dans le développement de l’Education Infantile.
  • Réaliser une enquête initiale sur les données liées à l’accueil des enfants dans la ville.
  • Réaliser un diagnostic sur le fonctionnement de l’Education Infantil Communautaire.

La recherche sur le terrain a été menée avec des représentants du Secrétariat Municipal de l’Education, directeurs/coordinnateurs, enseignants/éducateurs et responsables administratifs des Centres d’Education Infantile Communautaires (Ceics de la municipalité).

Après la compilation des informations et des données récoltées pendant les enquêtes,  SFB a réalisé un rapport présentant un état des lieux contenant statistiques et analyses.

Cliquez ici pour voir le Rapport Compact, et ici pour le Rapport Complet.

Publié le 8 juin 2016